AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 EMILY LOIZEAU en 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
IsabelleH
L'âge d'or
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 56
Localisation : près de Versailles
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: EMILY LOIZEAU en 2011   Mer 24 Mar - 2:18

Je ne crois pas que cette information figure ici :
Lors de la saison 2010-2011, dans la cadre d'une série de concerts dédiés à Brassens (les 30 ans de sa mort ?) à la Cité de la Musique(Paris) Emily donnera le 17 mars 2011 à 20h un concert.
S'agira-t-il d'un hommage à Brassens ? Il n'y a pas plus de précision sur le site Internet de la Cité de la Musique

Brassens ou la liberté
Concert Date Tarif abonnes -30%
Brassens aujourd'hui 16/03/2011 20:00 21,00 €
Emily Loizeau 17/03/2011 20:00 16,80 €
Les Etrangers familiers 18/03/2011 20:00 16,80 €
Les Wampas "J'aime pas Brassens" 19/03/2011 20:00 16,80 €

(Merci à Balao)


Dernière édition par IsabelleH le Lun 29 Mar - 2:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbara
Roi des animaux
avatar

Nombre de messages : 1526
Localisation : Près de Précy sur Marne 77
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Mer 24 Mar - 19:34

le site de la cité de la musique :
http://www.cite-musique.fr/francais/agenda.aspx?activite=1

Brassens ou la liberté / concert
Emily Loizeau

* jeudi 17 mars 2011 / 20:00
* Salle des concerts

Pour la réédition, en 2007, de son album L’Autre Bout du monde, elle avait tenu à ajouter des bonus, dont une reprise de La Complainte des filles de joie de Brassens. Brassens, oui, qui faisait partie des musiques de son enfance : « Mon père était français, ma mère est anglaise… À la maison, l’un écoutait Brassens, Barbara, Brel, Piaf, Ferré, l’autre Dylan, Nina Simone, Joan Baez… je trouvais intéressant d’essayer d’amener le français vers le côté charnel, intuitif de l’anglais. »

Elle l’aura fait, et brillamment, au fil de ses succès depuis Je suis jalouse, notamment dans son duo franglais avec Thomas Fersen, The Princess and the Toad (2009, sur l’album Pays sauvage). On attend de découvrir dans quelle(s) langue(s) Emily Loizeau rendra hommage au poète et chanteur sétois.



Isabelle qui tire plus vite que son ombre clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbara
Roi des animaux
avatar

Nombre de messages : 1526
Localisation : Près de Précy sur Marne 77
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Dim 16 Mai - 11:30

Les places sont déja affraid affraid en réservation (avec réserves):

Le Jeudi 17 Mars 2011
|
EMILY LOIZEAU HOMMAGE A GEORGES BRASSENS
CITE DE LA MUSIQUE, 75019 Paris 26 €00
Cycle Brassens et la liberté

**Sous réserve de modifications**

Artistes: Emily Loizeau, Georges Brassens
Réservation en ligne Jeudi 17 Mars 2011 20h00 26€00 reserver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IsabelleH
L'âge d'or
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 56
Localisation : près de Versailles
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Dim 16 Mai - 12:06

cheers merci Barbara !
ce n'est pas si étonnant , la Cité de la musique annonce toujours très tôt sa programmation... tu iras ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbara
Roi des animaux
avatar

Nombre de messages : 1526
Localisation : Près de Précy sur Marne 77
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Dim 16 Mai - 12:24

IsabelleH a écrit:
cheers tu iras ?

EVIDEMMENT ....qu'elle question saugrenue Very Happy Smile Brassens et Emily .....Emily et Brassens......
Peut-être un jour Barbara et Emily...... Emily et Barbara Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolie
Je ne sais pas choisir
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 38
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Lun 31 Mai - 14:15

Les places sont parties comme des petits pains bien chauds et odorants ou quoi ?! Shocked

Je n'ai pu prendre des places qu'au balcon... Mais l'essentiel est de pouvoir y être cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IsabelleH
L'âge d'or
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 56
Localisation : près de Versailles
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Dim 13 Juin - 3:56

euh ... il faudrait donc que je me réveille ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbara
Roi des animaux
avatar

Nombre de messages : 1526
Localisation : Près de Précy sur Marne 77
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Avec Mark Bérubé   Ven 14 Jan - 9:34

WHouaaa (baillement)
Voila sonné le réveil du forum puisque dans 8 jours l'Avocette élégante (Recurvirostra avoseta reviens sur nos cotes et rivages;
Le Louvre est en bord de Seine et devrait pouvoir fournir tout le confort pour la nichée de ce charmant échassier.

Mark Bérubé sort en février 2011 un nouvel album June in Sibéria.
Le dénicheur alpin (Cuculus alpinus) de ce forum me signale cette info; avec vidéo à la clé http://markberube.com/site

Above the Ground – Trailer (featuring Emily Loizeau)

Posted January 7, 2011

Notre nouvel album sort le mois prochain, donc les démarches pour organiser les tournées, les répétitions, les rencontres commencent. On a un petit clip que nos amis François Yang et Stéphane Perroud ont fait pour nous au mois de juin dans les Préalpes en Suisse pour la chanson “Above the Ground”. Vous entendrez la belle voix d’ Emily Loizeau parmi les nôtres. (voir ci-dessus).


En attendant le retour d' Ey venez découvrir Bombes 2 Bal le mercredi 19 janvier 2011 au Studio de l'Ermitage à 20h30 10€.

albino cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC Courbon
L'âge d'or
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 76
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Sam 15 Jan - 8:52

barbara a écrit:
Le dénicheur alpin (Cuculus alpinus) de ce forum...
Le Coucou a une mauvaise réputation, merci barbara... Néanmoins, je dépose délicatement dans le nid cette info :

"Sur l’album Songs, l’Ensemble Contraste revisite les grands thèmes des comédies musicales. Starmania, Les Parapluies de Cherbourg, My Fair Lady, Les Demoiselles de Rochefort, Victor Victoria, West Side Story, Le Magicien d’Oz, Les Misérables, La Mélodie du bonheur... Tous ces classiques sont ici revisités, avec la participation de quelques invités. On y retrouve ainsi Emily Loizeau, Rosemary Standley, Albin de la Simone, Raphaël Imbert, ou encore Karol Beffa.
Sortie le 25 janvier 2011.
"

Et plus loin :

"Tracklisting :
1. Somewhere Over the Rainbow (The Wizzard of Oz) - Karine Deshayes
2. Cheek to Cheek (Top Hat) - Emily Loizeau
...
"

Info complète ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jc-courbon.com/emily.htm
barbara
Roi des animaux
avatar

Nombre de messages : 1526
Localisation : Près de Précy sur Marne 77
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Dim 16 Jan - 6:31

barbara a écrit:
Le dénicheur alpin (Cuculus alpinus) de ce forum...
Le Coucou a une mauvaise réputation, merci barbara... Néanmoins, je dépose délicatement dans le nid cette info :


clown tongue tongue cat albino

En cette année Brassens, qu' Emily honore (avec d'autres) à la cité de la musique ce 17 mars 2011, cette évocation te fera plaisir!!!!

Pas besoin d'être Jérémie,
Pour d'viner l'sort qui m'est promis,
S'ils trouv'nt une corde à leur goût,
Ils me la passeront au cou,
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En suivant les ch'mins qui n'mènent pas à Rome,
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout l'mond' viendra me voir pendu,
Sauf les aveugles, bien entendu.


Plus paroles: http://www.parolesmania.com/paroles_georges_brassens_9624/paroles_la_mauvaise_reputation_334313.html
Tout sur Georges Brassens: http://www.musictory.fr/musique/Georges+Brassens

Brassens ne choisit pas les chemins de Rome, puisque tu préfères les gondoles de Venise (où il y a peu de chemins) et le pont de ces soupirs.

Et comment va le petit chat gris bleu, on le voit un peu

salut
<J'pense que je suis dimanche, et ça va te faire rire, je n'oublie pas de vivre>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roromain
Leaving you
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 29
Localisation : Poitiers 86
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Mer 19 Jan - 19:49

JC Courbon a écrit:

"Tracklisting :
1. Somewhere Over the Rainbow (The Wizzard of Oz) - Karine Deshayes
2. Cheek to Cheek (Top Hat) - Emily Loizeau
...
"

Info complète ici

On peut entendre un petit extrait ici:

http://www.amazon.fr/Cheek-to-cheek/dp/B004JF1ZJ2/ref=sr_1_31?ie=UTF8&qid=1295455597&sr=8-31

C'est tout frais et ça fait du bien!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faribole
Je ne sais pas choisir


Nombre de messages : 2
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Ecouter l'album   Sam 29 Jan - 11:19

On peut écouter l'album sur spotify meme en utilisateur de base, comme c'est mon cas.
Vous tapez les mots clés "songs" et "contraste" et l'album s'affiche

Je pars de suite l'écouter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis 12
Pays sauvage
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 28
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Jeu 24 Fév - 19:13

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven News pour la lady:
Pour accompagner l’exposition Brassens ou la Liberté au Musée de la Musique, Les Wampas, Joann Sfar et Emily Loizeau se succéderont sur scène avec une pléiade d’invités pour rendre hommage au célèbre chanteur à la moustache et à la pipe du 16 au 19 mars prochain à la Cité de la Musique.

Le lendemain, Emily Loizeau invitera le conteur camerounais André Ze Jam Afane pour un concert construit autour d’une dizaine de chansons de Georges Brassens. La chanteuse explique sa démarche : « Une carte blanche Brassens à la Cité de la musique était un bien joli cadeau pour 2011. Le genre de cadeau d’exception qu’on ne sait trop comment utiliser tant il est impressionnant. Merci Joann Sfar, merci Olivier Daviaud ! Je me suis bien gratté la tête et j’en ai perdu quelques cheveux. Le plus important pour moi était de trouver une approche vers cet ami Georges, un regard personnel, une manière qui me ressemble de le retrouver. J’ai grandi en l’écoutant, Brassens c’était un deuxième papa et pourtant mon langage, ma musicalité sont assez loin de lui je crois. Chanter Brassens en faisant un genre d’imitation serait pénible pour tout le monde, essayer d’être plus malin que lui serait vain. J’ai opté pour une sincérité quant à ce que nous sommes mes musiciens et moi. Mon intérêt pour le conte n’a cessé de grandir depuis que je suis petite. »

« Pour moi, Brassens comme Dylan, Tom Waits ou Randy Newman sont de magnifiques conteurs. J’ai donc choisi de travailler autour de cela. J’ai invité ainsi à me rejoindre le sublime conteur et slameur camerounais Ze Jam Afane découvert un jour sur France Inter aux côtés de Vincent Courtois et de Louis Sclavis. Pour chaque chanson que je choisissais je lui demandais d’écrire un conte en résonance. Il eut l’envie de reprendre lui aussi certains titres, je lui en proposais d’autres … de fil en aiguille avec mes quatre fidèles amis Cyril Avèque à la batterie, Olivier Koundouno au violoncelle, Csaba Palotaï à la guitare et François Puyalto au banjo et à la contrebasse, nous avons travaillé à bâtir une histoire, des histoires, nos histoires autour d’une dizaine de chansons. Ce que je peux vous dire c’est qu’on y a pris un plaisir dingue. J’espère nous prendrons avec vous ce plaisir-là le 17 mars ».


Site internet: http://www.pixbear.com/news/wampas-joann-sfar-emily-loizeau-reunis-georges-brassens-17867.html Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Nemesis_12
pom
Je ne sais pas choisir


Nombre de messages : 2
Localisation : 38-07
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: concert soutien art-scene   Lun 28 Fév - 16:44

Bonjour à tous


C'est mon 1er message ici mais ça fait un bon petit moment que je guette les infos sur le forum....

Bon j'ai décidé de m'inscrire car j'ai eu enfin la possibilité d'aller entendre Emily en live lors du "mini" festival de soutien à l'association L'Art Scene à Payzac en Ardèche ce samedi 26 Février...
Je n'avais pas pu aller au Concert de Privas l'année dernière et je devais obligatoirement ne pas manquer ce nouveau rendez vous en terre Ardéchoise...
Seul regret, vu la configuration type Festival on a préféré ne pas emmener nos 3 garçons (7/10/12 ans, hyper fans d'emily Mr. Green ) car les groupes très rock (et très bons, j'ai beaucoup aimé l'enivrant puissant Blues/rock/forain et le Charisme de Monofocus http://www.myspace.com/monofocus ) qui jouaient ce soir là risquaient d'entrainer un certaine agitation des Festivaliers .... , bière et autres euphorisants aidant... drunken ...

Donc Emily nous a gratifié de 30 minutes de spectacle, seule au piano (électronique).
Elle a commencé par un sublime "fait battre ton tambour" a capella, aidée de ses seuls doigts et de ses pieds pour la rythmique, suivi de" pays sauvage"," l'autre bout du monde", coconut...etc...et aussi 2 reprises de Brassens, l'émouvant " petit cheval" et le sublissime "Complainte des filles de joie", en avant première de son spectacle du mois de Mars à le cité de la musique...
Entre 2 chansons elle nous a brièvement parlé de son prochain concert à Paris ainsi que que de l'association "L'art scène" qui organisait la soirée afin de parvenir à renflouer des caisses mises à mal par les dettes du dernier festival de la pleine lune....http://www.lapleinelune.com/...

(...Association qui fait beaucoup pour l'animation artistique en sud ardèche avec des interventions en milieu scolaire et divers évènements musicaux, le tout dans une démarche très éco-citoyenne...)

Voilà pour ce petit résumé, une superbe soirée et quelques photos en prime...(j'ai aussi des p'tites vidéo...(j'le f'rais plus pirat ) et si Emily passe par ici et autorise leur diffusion je me ferais un plaisir de les partager)

















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbara
Roi des animaux
avatar

Nombre de messages : 1526
Localisation : Près de Précy sur Marne 77
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Mar 1 Mar - 16:47

Bienvenue pom.
Merci de nous faire partager ce moment rare en 2011 (et les photos) d'un concert de La Lady.
Youpiii elle 'risque' de chanter Le P'tit ch'val (berceuse que je chantais dans l'oreille de ma fille.... il y à un long moment....)

Une pleine page de Jean-Yves Dana

VENDREDI 18 FÉVRIER 2011 ǀ La Croix
PORTRAIT
Le temps d’une «carte blanche» au Louvre, la chanteuse propose cinq «duos éphémères» associant cinéma muet et musique vivante. Expression de thèmes qui lui son chers : le rapport à la terre, l’Afrique…
Les beaux duos d’Emily Loizeau

« Rêver des rêves que pourraient faire les autres ». Même si elle goûte sa toute récente maternité, Emily Loizeau a peu le temps de s’évader. La chanteuse, l’une des plus talentueuses de sa génération post-trentenaire, n’a aucune actualité discographique chaude, pas plus que de tournée en cours. Elle ne concourt pas non plus aux prochaines Victoires de la musique, le 1° mars... Tout juste doit-elle préparer le concert qu’elle donnera le 17 mars à la Cité de la musique, à Paris. Elle revisitera à sa manière, délicieuse, le répertoire de Georges Brassens, l’un des héros de son enfance. Un récital unique, en lien avec l’exposition qui débutera alors autour de la vie du poète sétois dont la disparition il y a trente ans fut, confie-t-elle, sa première conscience de la mort. «J’avais 6 ans, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps car il était un deuxième papa pour moi. Artistiquement, je l’identifie à un conteur. Pour le 17 mars, j’ai donc travaillé autour de cette idée. J’ai invité le conteur camerounais Ze Jam Afane. Pour chaque chanson de Brassens que je choisissais, je lui demandais un conte en résonnance. De fil en aiguille, nous avons bâti une histoire autour d’une dizaine de chansons. »
Emily Loizeau a 36 ans depuis dix jours. Et, le temps de soirées artistiques organisées dans l’Auditorium du Louvre (lire ci contre*), elle offre au public ses rêves de «duos éphémères» associant les premières images du cinéma muet et la musique vivante. Des joyaux du patrimoine du 7° art, datant des années 1895 à 1930, rarement exhumés, sont reliés entre eux par ses choix et par le fil de musiques actuelles audacieuses. Ces petits films drôles, émouvants, étonnants, ont été retrouvés dans des archives par deux passionnés de l’image, le producteur et cinéaste Serge Bromberg et Pascale Raynaud, responsable de la programmation cinématographique de l’Auditorium, qui ont proposé l’an passé Emily Loizeau ce rôle de composition. La chanteuse n’en revient toujours pas de cette carte blanche, qui lui permet aussi d’inviter d’autres artistes. : « C’est un bonheur qui m’est tombé dessus et me permet de rêver à mes amis musiciens, ou à ceux que j’aime sans les connaître. Je les ai imaginés inspirés par les thèmes qui me sont chers.» Parmi ces derniers : le rapport à la terre, organique, païen, omniprésent dans ses chansons, l’ascension du Mont-Blanc et des cimes, l’Afrique…
«Ces thèmes ont été choisis à partir de ses textes, de son univers, en tenant compte des correspondances possibles avec la musique des artistes qu’elle pressentait », explique Pascale Raynaud. «Chaque fois, j’ai choisi les artistes, puis les films en fonction de ce que j’imaginais pour eux », ajoute Emily Loizeau. Chaque séquence retenue a ensuite été montée avec les autres, scénarisée en veillant à l’alternance des genres : burlesque, mélodrame, documentaire… Cela donne, par exemple, une soirée évènement en avril : Danyel Waro, le chantre du maloya de la Réunion, confrontant sa voix ancestrale, ses contes et sa musique initiatique à des images d’une Afrique enfouie, arrachées à l’oubli, comme celles filmés par Alfred Machin en 1910, montrant la chasse à la girafe en Ouganda. « Danyel est une de mes plus belles rencontres », commente Emily Loizeau, qui l’avait convié, déjà, à chanter sur son dernier album. « Pour lui, je voulais que les images parlent de la traite, de l’esclavage, de la manière dont les Blancs voyaient les Noirs autrefois, sans second degré. Il fallait une rupture, une violence, l’impression de marcher sur un fil… » En mai, ce sera la voix incandescente de la Brésilienne Renata Rosa face à un film montrant l’éruption de l’Etna, en 1910.
Ce soir, le duo éphémère sera consacré à un personnage forain d’une autre époque, à la fois triste et joyeux, titre de l’une des meilleures chansons d’Emily : La femme à barbe. On verra du grand Chaplin (Charlot grande coquette), le sublime Barbe bleue de Méliès, et encore Amoureux de la femme à barbe ou Bébé a le béguin, deux curiosités vieilles d’un siècle, signées respectivement Max Linder et Louis Feuillade. Pour soutenir ce thème, Emily Loizeau a convié des amis : le chanteur Seb Martel et le groupe Las Ondas Marteles, aux références mêlant le rockabilly, le blues et les influences latines : « Leur côté sauvage, à la fois élégant et saugrenu, sera parfait pour ce que je cherche à exprimer, explique la chanteuse. La pilosité chez une femme c’est un tabou. La chanson m’a permis de parler de l’exclusion, de notre rapport à la marginalité qui fait peur, de cette part fragile de nous-mêmes que l’on sent poindre parfois, dans le métro : on est nerveusement épuisé, on voit quelqu’un parler seul, on se dit qu’a cet instant, on pourrait soi-même se mettre à crier. Une chanson permet d’en parler sans grandiloquence. »
Ce n’est pas un hasard si le choix du Louvre s’est porté sur Emily Loizeau, cette année, après avoir fait la même expérience avec Camille en 2010. En deux albums superbes, la brune chanteuse est en effet entrée dans le paysage sonore et y a fait son nid grâce à des chansons d’une rare richesse visuelle. « J’ai un rapport singulier à l’image, dit-elle. Ma famille maternelle, d’origine anglaise, vient du théâtre, ma mère est peintre et m’a beaucoup trainée les expositions. Et lorsque j’entends des sons, des images me viennent aussitôt. Pays sauvage, mon dernier album, a été écrit ainsi, comme un film sonore.» Elle évoque aussi sa grand-mère, l’actrice anglaise Peggy Ashcroft, grande figure du théâtre, que l’on vit aussi à l’écran chez Hitchcock (dans Les 39 marches), Joseph Losey (Cérémonie secrète) ou David Lean (La route des Indes, qui lui valut un Oscar). « Je me suis construite avec des films que je regardais à la télévision anglaise avec elle lors de mes voyages à Londres, particulièrement autour de Noël : des vieux Marx Brothers, des Chaplin, des Buster Keaton. Tout cela a fondé un amour du cinéma que l’on retrouve dans mes chansons. »
La jeune femme, dans son cheminement artistique, est passée par une école de théâtre londonienne dans l’idée de faire de la mise en scène. «J’étais très inhibée et c’est finalement la chanson qui a provoquée un déclic, qui a permis que tout en moi se mette en place.» En 2006 sort son premier disque largement diffusé, L’autre bout du monde, qui s’envole sur les ondes, porté par tous les oiseaux voyageurs amoureux de sa voix souriante et mélodieuse. L’album plante un décor de terre lointaine et de rêves. Et le public s’enflamme pour cette fée juste trentenaire, à l’écriture légère, conteuse d’histoires organiques et fantaisistes, remplies de ronces, d’algues, de bruyères et de mousses, de peaux-rouges et de chaperons roses, de poissons-chats et de martins-pêcheurs, de pays où il fait toujours beau et de rivières sur lesquelles il pleut de l’or…
Trois ans plus tard vint Pays sauvage, couronné par le prix Constantin, qui distingue un grand espoir de la chanson. Un disque «de meute », dit-elle, sur lequel on croise des artistes «amis», membres de la même famille qu’elle : les Moriarty, Thomas Fersen, Jeanne Cherhal… Un album qu’elle dédie à l’écrivain Blaise Cendrars. On y retrouve un univers foisonnant où l’on devine l’inspiration du poète bourlingueur. Un monde sonore où s’assemblent des personnages – une princesse et un crapaud, une «sister» à K-way rouge un géant…et une femme à barbe.
JEAN-YVES DANA

* REPÈRES
Les projections-concerts du Louvre
► Les « duos éphémères » sont l’occasion chaque année de faire découvrir des images oubliées des premiers temps du cinéma, chahutées par des artistes représentant la création musicale contemporaine. Emily loizeau est la sixième artiste à bénéficier d’une carte blanche au Louvre, après le DJ Laurent Garnier, le violoncelliste Vincent Ségal, Arthur H, Matthieu Chedid et Camille.
► Ce soir, à 20h30 : La Femme à barbe, avec Seb Martel et Las Ondas Marteles.
► Prochaines soirées : le 8 avril Afrique, avec Danyel Waro ; le 13 mai «Terre», avec Renata Rosa ;
le 17 juin A la conquête des cimes, avec Brad Barr.
Auditorium du Louvre. 12 €. Rens. 01 40 20 55 55/
► Deux albums pour découvrir Emily Loizeau : L’Autre bout du monde (2006, Fargo) et Pays sauvage (2009, Polydor/ Universal).



Confused Confused silent silent pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roromain
Leaving you
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 29
Localisation : Poitiers 86
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Mer 15 Juin - 16:13

Tenez, des toutes petits news sur le site de Gloria...



Et par ici: ClicClic, le site Gloria bien sûr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis 12
Pays sauvage
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 28
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Mar 2 Aoû - 23:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Nemesis_12
Nemesis 12
Pays sauvage
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 28
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   Mer 3 Aoû - 21:40

Autre news:
"Il y a 40 ans, Maxime Le Forestier effectuait son premier voyage sur la Côte Ouest des Etats-Unis, écrivant à cette occasion le fameux « San Francisco ». En 1972, la chanson intégrait un album réunissant aussi « Mon frère », « Education sentimentale », « Comme un arbre » et autres tubes devenus mythiques. A la clé, un million d'exemplaires vendus ! Pour fêter dignement l'événement, Polydor ressort le disque avec inédits et raretés et propose « La maison bleue », dans lequel Calogero, Daphné, La Grande Sophie, Emily Loizeau… et Juliette (avec François Morel, dans une version très drôle - eh oui ! - de « Parachutiste ») revisitent l'œuvre inusable de Le Forestier. Et ça fait - toujours - beaucoup de bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Nemesis_12
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EMILY LOIZEAU en 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
EMILY LOIZEAU en 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emily Loizeau !
» Calendrier CAEA 2011
» 2011 - CamaC4 : AK bâchée ELIGOR - Code 1 - Décoration CAMAC
» Championnat du Monde de 2011 f3k
» [Topic Unique] Lyon 6, 7, 8, 9 & 10 Avril 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: Forums :: Emily Loizeau-
Sauter vers: